15 bûches de Noël haute couture

Comme le Père Noël, la bûche fait partie de la fête. Cette année, maîtres-pâtissiers et chocolatiers ont imaginé des alliances de textures et de saveurs, qui apporteront des notes légères et gourmandes à votre réveillon du 24 décembre . Pour vous, la rédaction a sélectionné des créations d’exception, des desserts haute couture aussi beaux que bons !

Parc Hyatt Paris-Vendôme. Jimmy Mornet a joué la carte de l’audace mettant en avant le sudashi, petit agrume vert et sauvage japonais pour réaliser sa bûche de Noël. Celle-ci se compose d’une mousse sudashi, d’un confit poire et citron, d’un biscuit moelleux citron jaune, d’un sirop de poire et d’un croustillant amande et chocolat dulce. Un crémeux épicé spéculoos et pain d’épices, décoré d’anis étoilés vient sublimer ce merveilleux dessert de Noël sans gluten. 80 € (6 à 8 personnes). Réservation à partir du 1er décembre et disponible à la vente le 19 décembre 2019 : 01 57 71 10 60 (www.hyatt.com).
Le Royal Monceau. Pour célébrer Noël, Pierre Hermé a créé pour le palace, la bûche Agapé qui conduit aux nacelles d’une grande roue entièrement réalisée en chocolat, garnies de macarons, nougats, bonbons de chocolats ou caramels. Le chef pâtissier a également imaginé une bûche aux notes hivernales de pain d’épices, aux parfums de citron et aux saveurs enchanteresses des fruits de Noël. Oranges, pruneaux, griottes, gingembre, figues, abricots confits se partagent la scène avec pistaches et amandes grillées. Le pain d’épices moelleux donne le tempo, suivi des parfums d’une délicate mousseline au citron et du peps de la gelée au citron qui enrobe les fruits confits d’hiver. 250 € (8 personnes). Sur commande au Royal Monceau du 13 au 25 décembre 2019 (www.leroyalmonceau.com).
© Romeo Balancourt
Le Meurice. Biscuit moelleux au citron jaune, zestes frais de citron, cœur coulant formé par un gel citron jaune et citron noir d’Iran, de jus et de segments de citrons jaunes composent cette création gourmande signée du chef pâtissier Cédric Grolet. S’y mêlent, des herbes fraîches entières pour relever ces saveurs acidulées. Le tout est couché sur un croustillant de céréales légèrement torréfiées. Ce délicat assemblage est recouvert d’un manteau de ganache montée citron jaune/yuzu et d’une mousse de fromage blanc. Des segments de citron ornent le tout. 50 € (3 à 4 personnes) ou 98 € (6 à 8 personnes). Du 17 au 31 décembre 2019 (commande à partir du 3 décembre) : Pâtisserie du Meurice 6, rue de Castiglione, 75001, Paris (www.lemeurice.grandluxuryhotels.com).
© Philippe Vaures
La Réserve Paris. L’impressionnante collection de livres anciens de La Réserve Paris a donné envie au chef pâtissier Adrien Salavert de rendre hommage à ce lieu très privilégié avec la bûche «Les contes de Noël», une pâtisserie en trompe-l’œil formée de trois volumes. La couverture du premier ouvrage, tout en chocolat, s’ouvre pour dévoiler à l’intérieur des pages un coffret de ravissants chocolats parfumés au thé et aux agrumes. Quant aux deux livres du dessous, ils composent ensemble une bûche raffinée, où l’on retrouve le parfum des agrumes, du chocolat et du thé noir aux notes boisées. 95 € (6 à 8 personnes). Uniquement sur commande (www.lareserve-paris.com).
@ Delphine Constantini
Christophe Michalak. Amoureux des créations de l’artiste Arman, Christophe Michalak lui rend un hommage gourmand avec sa bûche signature. Composée d’un praliné coulant à la noix de pécan, d’une mousse onctueuse et intense au chocolat noir, elle est entièrement réalisée sans farine de blé et à partir d’œufs biologiques. 78 € (8 personnes). Edition limitée
(www.christophemichalak.com)
Hugo &Victor. La bûche Mystereyuzu d’une finesse incomparable a été pensée par le chef Hugues Pouget. La coque dentelle en chocolat blanc dévoile une création inédite aux notes acidulées. Sur un biscuit au jus de yuzu vient s’ajouter un cream cheese au jus de citron et un crémeux yuzu. Sur son dôme s’ajoute une meringue croquante et du citron jaune confit. Cette magnifique création se pare d’une cage en dentelle de chocolat blanc, réalisée à la main, d’une incroyable finesse. 99 € (6 personnes). Disponible à partir du 1er décembre 2019 (www.hugovictor.com).
Café Pouchkine. La bûche Tropiki Pouchkine a été imaginée par Patrick Pailler. Comme un cadeau qui se découvre, il s’agit d’une cage en chocolat blanc aux tons orangés renfermant en son cœur une bûche composée d’un biscuit amande, d’un confit de mangue avec des morceaux de mangues fraîches, d’un biscuit orange imbibé avec un sirop rhum blanc-passion, d’une mousse vanille de Madagascar et d’une gelée mangue. 80 € (6 à 8 personnes) En vente à partir du 16 décembre 2019 (www.cafe-pouchkine.fr).
Yann Couvreur. «Chilling Christmas» c’est le nom de cette jolie création du chef pâtissier Yann Couvreur qui a délicatement posé sur sa pâtisserie de fin d’année, un bien sympathique petit renard. Cette bûche signature est composée de mousse de marron et brisures de marrons confits, biscuit marron et miel de châtaignier, croustillant à la cazette, crémeux et caramel. 90 € (6 personnes) Sur réservation à partir du 1er décembre 2019 (www.yanncouvreur.com).
Dalloyau. La «Bûche Oh Sommet» Dalloyau a des airs de paysages gourmands. Sous une fine coque chocolat au lait, se dissimulent un croustillant fruits secs caramélisés au miel d’Ile-de-France et sa pointe de fleur de sel, un biscuit moelleux fruits secs et éclats de chocolat au lait, un cœur de Gianduja noisettes du Piémont vanille, mousse chocolat au lait 46 % pur République Dominicaine et un sablé aux épices douces. 109 € (8 à 10 personnes). Disponible en commande du 29 novembre au 23 décembre 2019. En vente dans toutes les boutiques Dalloyau les 23 et 24 décembre 2019 (www.dalloyau.fr).
Burgundy Paris. Sous une écorce craquante au chocolat, la bûche imaginée par Pascal Hainigue, chef pâtissier, dévoile un cœur onctueux à la vanille et au sapin ainsi qu’une mousse au chocolat Macaé. Tournée vers la naturalité, la base est composée d’un biscuit tendre aux noisettes, d’un croustillant au sarrasin et éclats de crêpes dentelles. 90 € (6 à 8 personnes). Sur commande à partir du 15 décembre sur www.leburgundy.com
© Julie Limont
Le Grand Hôtel du Cap-Ferrat. Des lignes précises, pures et élégantes telle est la vision du chef pâtissier Florent Margaillan sur la traditionnelle bûche de Noël qui pour lui doit être à la fois moderne et symbolique. Pour le réveillon du 24 décembre, le Champion de France des Desserts a imaginé «L’Etoile de Bethléem». En choisissant les parfums chocolat et noisettes du Piémont, il a souhaité offrir des saveurs gourmandes et simples à la fois, dont le goût renvoie à l’esprit de Noël, le partage et la famille. 115 € (6 à 8 personnes). Sur réservation (www.fourseason.com/capferrat).
Pierre Hermé. Le célèbre chef pâtissier a recréé l’accord vanille-chocolat de son entremets «Ultime» dans cette bûche de voyage. Déposée dans une dentelle de papier aux délicats volumes créée par Marjorie Colas, la bûche «Ultime» confronte les notes envoûtantes de sa crème légère à la vanille de Madagascar aux saveurs intense du chocolat noir et de ses éclats à la fleur de sel. 75 € (6 personnes). Expédiable partout en France ou en boutique du 13 au 25 décembre 2019 (www.pierreherme.com).
Péninsula Paris. Le chef pâtissier Dominique Costa a puisé son inspiration au cœur des vignes. La partie supérieure de sa bûche «Vigne enchantée» se compose d’un bonbon praliné amande associé à un craquant au chocolat noir vanillé, le tout enveloppé d’un fin glaçage chocolaté. Sous celui-ci se dévoilent un aérien biscuit parfumé au pain d’épices, de délicieux morceaux de poire au vin exaltés par une légère mousse vanillée et un délicat croustillant d’amande caramélisée qui sublime les arômes. 80 € (6 à 8 personnes). Sur réservation à partir du 1er décembre 2019 (www.peninsula.com).
Le Fouquet’s Paris. Nicolas Paciello, nouveau chef pâtissier de la maison parisienne en collaboration avec l’historienne Marion Godfroy-Tayart de Borms ont créé ensemble à l’occasion des 120 ans du Fouquet’s «La Bûche de Noël de Louis Fouquet». Biscuit Malmaison aux amandes torréfiés, beurre de noisette et zeste d’agrumes, crème Madame et insert bergamote, une association inédite et originale pour célébrer les fêtes de fin d’année. 115 € (6 à 8 personnes). Sur commande à partir du 1er décembre 2019 (www.hotelsbarriere.com).
Hôtel Le Crillon. La bûche «Le Carrosse de Noël» du chef pâtissier Matthieu Carlin associe une mousse au chocolat noir 66% et une gelée de pamplemousse rouge dont l’amertume est équilibrée par la douceur du biscuit madeleine à la vanille renfermant en son cœur un croquant cacao fleur de sel. Le reste de la structure et les chevaux sont moulés dans du chocolat noir et blanc. Disponible du 1er décembre 2019 au 10 janvier 2020. 120 € (6 à 8 personnes). Réservation par email crillon.restauration@rosewoodhotels.com
© Aimery Chemin

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.