Le nouvel envol de Lasserre

Après la rénovation remarquable de sa salle unique au monde, dont le toit s’ouvre majestueusement pour dévoiler le ciel de Paris, Lasserre, restaurant mythique du rond-point des Champs-Elysées, accueille un nouveau chef : Nicolas Le Tirrand, qui a exercé ses talents dans cinq établissement étoilés et qui propose une cuisine créative, pointue et légère. Un élan sémillant pour cette adresse réputée depuis près de 80 ans.

© Olivier Buhagiar

Arriver chez Lasserre, c’est arriver chez un homme qui avait pensé au moindre détail pour faire vivre un repas sensationnel à ses convives. Salué par le voiturier, escorté jusqu’à l’ascenseur, le grandiose attend derrière la porte. À l’ouverture, le spectacle commence. Immédiatement et non sans émotion, chacun découvre ce qui fait de ce lieu un restaurant unique au monde : l’ouverture de 35 m² sur le ciel de Paris. Pour rester dans son temps, la salle mythique du restaurant a récemment fait peau neuve dans un esprit jardin d’hiver. Dans cette pièce de 170 m2, plusieurs espaces se dessinent. Chacun d’eux, délicatement séparé par de petites balustrades blanches parées de marbre beige et richement fleuries d’orchidées immaculées, assure l’intimité tout en préservant la convivialité. Au dîner, le piano se met à jouer et dans le décaissé central, imaginé par René Lasserre pour un effet spectacle, la piste prend sa splendeur sous la voûte céleste. Les tables à l’élégance parisienne sont nappées de blanc, et font se côtoyer avec douceur la vaisselle contemporaine parsemée d’or et l’argenterie chiffrée d’époque. Autour, les fauteuils à médaillon, en velours lie de vin et passepoil brodé bronze et grège, répondent aux deux moelleuses banquettes dédiées aux amoureux. Une fois confortablement installé, c’est ici que débute le commencement de l’expérience gastronomique.

Un chef de haut vol

Nicolas Le Tirrand © Olivier Buhagiar

Inscrit dans le courant novateur de la cuisine moderne, Nicolas Le Tirrand, jeune chef de 37 ans, a officié au Pavillon Ledoyen, au Plaza Athénée, au George V et au 39V. Il prend aujourd’hui son envol et déploie son style personnel : exigeant, franc et moderne. Fidèle à la philosophie de René Lasserre, il s’épanouit dans la grande gastronomie française sans classicisme. Il signe des créations gourmandes, goûteuses, directes, hautes-en-couleurs, qu’il est facile de comprendre à la dégustation. Ses plats lui ressemblent, ses goûts sont francs. Parmi ses propositions citons : le concombre en gravelax et timbale glacée aux dernières tomates d’été, le gratin de macaroni à la truffe noire, la chair de blanc de turbot en son lait, sauce laitue asperge au caviar ou encore pour les amateurs de gibier, les filets de grouse à l’orge tourbé et linguine à la levure séchée et au whiskey tourbé. Subtilité dans les accords, le chef breton vous éveille les papilles et suscite véritablement l’enthousiasme. Du haut vol. Menu dégustation en 6 services dont 2 desserts à 190 € (350 € avec l’accord mets et vins) – Menu déjeuner en 3 services à 60 € (90 € avec l’accord mets et vins) Tous les plats peuvent être servis en demi. Restaurant Lasserre, 17, avenue Franklin Roosevelt 75008 Paris. Téléphone : +33 (0)1 43 59 02 13 (www.restaurant-lasserre.com).

© Olivier Buhagiar

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.