Avec quel vin déguster les crêpes sucrées ?

Crémant de Loire rosé brut, Cuvée 1811 (5,90 €)Crémant de Loire rosé brut, Cuvée 1811 (5,90 €)
Elégante robe rose tendre de belle transparence, bulles très fines pour ce Cabernet franc. Nez tout en finesse, déroulant des arômes de fraise des bois, d’ananas et citron, d’estragon, une subtile touche d’eucalyptus. Bouche marquée par la fraîcheur et le fruit, équilibrée avec une jolie longueur mentholée. Il formera un duo gourmand avec des crêpes au sucre, au chocolat ou à la confiture de fraises (Carrefour, Leclerc, www.ackerman.fr).

Vouvray Brut (7,35 €)Vouvray Brut (7,35 €)
Belle robe doré franc avec une note argentée pour ce Vouvray offrant un nez intense déroulant des arômes de pomme-coing, de brioche, de zeste confit et de miel, de pomelo, des notes minérales et empyreumatiques de fruits secs amande-noisette. Bouche très harmonieuse et fondue, avec une note poivrée en finale. Il apprécie les crêpes aux fruits rouges et à la Chantilly, mais aussi les crêpes citron-pamplemousse (www.monmousseau.com).

Cidre Les Grisettes 2012 (12 €)
Cidre Les Grisettes 2012 (12 €)La méthode de production de ce cidre est atypique, car tout est naturel ; il n’y a aucun ajout (fermentation 100 % naturelle), ni filtration (les bouteilles sont remuées sur pupitre puis dégorgées à la volée). Belle couleur cuivrée intense, nez de pommes sur-muries, compotées pour ce cidre de gastronomie. En bouche, il est vif et frais, avec une pointe acidulée. Belle structure, effervescence subtile mais bien présente. Il se boit très frais, dans de grands verres à vin (de type Bordeaux). Il s’accorde parfaitement avec les crêpes au chocolat ou aux pommes caramélisées (www.calvados-groult.com).

Champagne Blanc de Blancs 2008 (47 €)Champagne Blanc de Blancs 2008 (47 €)
Or pâle, lumineux et brillant, bulles fines et abondantes pour ce champagne élaboré par Ayala. Nez racé, à la fois ouvert et intense et qui se montre d’emblée généreux, avec des notes délicates et nobles d’aubépine, de mirabelle, de pêche blanche, d’amande et de fruits exotiques. En bouche, attaque précise, laissant place à un palais ample, volumineux et dense, faisant preuve d’une intensité et d’une profondeur remarquables. Finale fine et délicate, offrant une persistance et une concentration aromatiques d’une rare longueur. Plein de délicatesse avec une crêpe à la Chantilly vanillée (www.champagne-ayala.fr).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.