Champagne Pol Roger : des bouteilles ensevelies depuis 118 ans retrouvées intactes

C’est à peine âgé de 18 ans que Pol Roger se lance dans le négoce du vin de champagne et s’installe à Epernay en 1851. Maurice et Georges succèdent à leur père en 1899. Un an plus tard, le 23 février 1900, après une période de froid intense et de pluies diluviennes, les caves s’effondrent engendrant la perte de 500 fûts et de 1,5 million de bouteilles. C’est dans cette zone que viennent d’être découvertes plusieurs bouteilles datant de la fin du XIXème siècle.

La maison Pol Roger est actuellement en phase d’études préalables à d’éventuels travaux d’agrandissement de son outil de production à Epernay, à l’endroit même où l’effondrement s’est produit en 1900. Profitant de ces études, il a été procédé à plusieurs sondages en sous-sol jusqu’à ce que l’un d’eux aboutisse dans le vide. L’exploration de cette cavité a laissé apparaître un grand nombre de morceaux de verre cassé mais surtout une bouteille retrouvée intacte le 15 janvier dernier. Dominique Petit, chef de caves et Damien Cambres, directeur de production et futur chef de caves n’ont pas résister pas à la tentation de faire élargir l’ouverture.

Des millésimes de 1889 à 1898

Les jours suivants, six puis dix neuf bouteilles sont extraites. Ces dernières semblent être dans un excellent état de conservation : le vin est brillant, les niveaux corrects et les bouchons de liège profondément enfoncés. S’il est difficile de deviner le millésime exact (1889 pour les plus anciens à 1898 pour les plus récents), il s’agit de bouteilles encore sur lies qui demanderont à êtres remuées puis dégorgées avant dégustation. Le chantier a temporairement été stoppé car la craie est actuellement gorgée d’eau. La Maison a d’ores et déjà missionné une entreprise spécialisée pour assurer la sécurité des recherches. Après cette étape, de futurs sondages pourront reprendre et peut-être dévoiler d’autres trésors. A suivre.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.